Chimborazo : We did it !!

On pourra dire que le 10 juillet 2019, on aura fait le Chimborazo ! Nous sommes donc montés sur le plus grand sommet des Andes équatoriennes qui culmine à 6263 m !

Après une bonne nuit dans un hôtel à Riobamba, nous sommes partis vers 8h30, après un bon petit-déjeuner, pour tenter de gravir une partie du fameux volcan Chimborazo. La journée commençait plutôt bien puisque le soleil était au rendez-vous et que dès notre sortie de Riobamba, nous avons pu admirer le Chimborazo enneigé…

IMG_6096

Après pas mal de route, nous sommes arrivés au premier parking situé à 4350 m. Nous nous sentions plutôt bien même si en sortant de la voiture pour signer le registre, nous avons été fouettés par le vent ! Polaire, doudoune et lunettes allaient être obligatoires ! Heureusement, nous avions anticipé dès le matin en portant tous les 4 des sous-vêtements techniques en laine mérinos.

Nous avons ensuite pu continuer en voiture jusqu’au dernier parking situé à 4845 m. Les paysages traversés nous ont fait penser à ceux que nous avions vus lors de notre roadtrip en Patagonie il y a un peu plus de 2 ans.

En sortant de la voiture, nous nous sommes équipés pour la montée et avons fait une pause au refuge pour nous restaurer et boire un maté de Coca pour essayer de mettre toutes les chances de notre côté pour l’ascension. C’est un thé fait à base de feuilles de coca pour aider à supporter l’altitude. Louise commençait à avoir quelques mots de tête, super papa avait un peu la tête qui tourne (comme quand il a trop bu !!) et Martin et moi ne ressentions rien de particulier.

Après cette petite pause bien méritée, nous sommes donc partis tenter la montée jusqu’au prochain refuge situé à 5000 m. Dès le départ, Loulou a beaucoup souffert dans la montée. Le fait de ne pas pouvoir respirer normalement à cause du manque d’oxygène l’a beaucoup stressée… Elle a pleuré, elle s’est découragée, elle ne voulait plus monter…  Super papa a même su la porter mais après de nombreuses pauses et beaucoup d’encouragements, elle y est arrivée!!

Quant à Martin, il n’avait pas envie de marcher mais n’a absolument pas ressenti le mal des montagnes. Il parlait toujours autant et pour ceux qui le connaissent, vous savez que cela veut dire qu’il parlait beaucoup !! D’ailleurs, avec super papa, on s’est dit que tant qu’il parlait comme cela, c’est qu’il allait bien !!

Quelle fierté à l’arrivée au refuge ! Nos loulous se sont surpassés tous les 2 et c’est juste génial! Nous sommes tellement fiers d’eux ! Ils ont donc atteint leur objectif en montant à 5000 m d’altitude.

220CA4CA-3B74-41AB-BC1D-B5E389ACC89B

Au refuge, Loulou s’est reposée et avec Martin, ils ont tous les 2 bu et mangé. Super papa et moi avons décidé de les laisser pour tenter d’atteindre le prochain palier à 5100 m. Nous étions plutôt en forme si on tient compte de l’altitude, du fait que nous soyons montés d’un coup et que j’ai quand même toujours mon entorse !

Dans cette dernière montée, nous avons pu marcher sur de la neige éternelle…

Nous avons atteint notre objectif assez rapidement ! Arrivés à 5100 m, le vent était très fort et très froid et la lagune était gelée.

Après quelques photos pour immortaliser le moment, nous sommes rapidement redescendus retrouver nos loulous qui discutaient avec un couple que nous avions déjà croisé à Otavalo !

Nous sommes tous les 4 redescendus tranquillement retrouver la voiture. A peine repartis, les loulous se sont tout de suite endormis !

IMG_6190

Ce fut une journée intense et fatigante et c’est la 1ere fois que nous montions aussi haut tous les 4.

Après cet exploit, l’aventure continue du côté de Guamote dans un super endroit loin des touristes et proche de la vie locale… Je vais laisser Louise prendre le clavier de  l’ordinateur pour tout vous raconter…

Publié par

Nous sommes une famille franco-colombienne qui a tout vendu pour partir voyager autour du monde avec nos deux enfants. Nous parcourons les 5 continents en sacs à dos et van aménagé et on adore cela !!

2 commentaires sur « Chimborazo : We did it !! »

  1. J’ai déjà laissé un commentaire sur Instagram pour cette belle journée ; Louise peut être rassurée en sachant que certains n’arrivent pas à surmonter les problèmes liés à l’altitude même beaucoup plus bas. Je me souviens de personnes qui faisaient des malaises dans le téléphérique qui monte à 3800m à l’aiguille du midi ; et ce n’était pas semblant ! Vraiment trop forts tous les 4 ! Encore bravo. Bises. Hélène

    Aimé par 1 personne

    1. C’est trop gentil tous tes messages 😍 Ça fait vraiment plaisir!! 😍😍 En fait, personne n’a vraiment été malade. Ce qui a stressé Louise, c’est de ne pas pouvoir respirer normalement à cause du manque d’oxygène. Des gros bisous 😘😘😘

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s