Qu’en est-il de l’école ?

La question qui m’a sûrement été le plus posée après l’annonce de notre TDM, c’est comment allez-vous faire pour l’école des enfants ? C’est là que je me suis rendue compte à quel point cette question était primordiale pour énormément de personnes (parents ou non) et que c’était LE sujet du moment !

Alors c’est vrai qu’en France, l’instruction est obligatoire et non l’école. Du coup, nous avons le droit de partir un an en voyage avec nos enfants mais nous avons aussi le devoir de les instruire pendant cette année là.

Concrètement, comment cela se passe ? Nos enfants auront respectivement 9 et 6 ans au moment du départ. Louise fera son CM1 sur les routes et Martin son CP. Nous avons le choix de les inscrire à des cours réglementés comme le CNED ou les cours Legendre par exemple mais avons décidé de ne pas le faire. Pourquoi ? Les raisons sont simples. D’une part, c’est beaucoup trop contraignants par rapport à l’âge des enfants. D’autre part, la charge de travail est importante et il faut envoyer les devoirs régulièrement et à des dates précises et nous ne souhaitons pas vivre notre voyage dans la contrainte. En plus, quand on décide de partir en tour du monde, comme ce voyage est une décision personnelle, les cours sont payants et c’est très cher (environ 800 € par enfant pour le CNED).

Du coup, nous allons déclarer nos enfants en instruction en famille (IEF) et allons donc les instruire par nous-mêmes. Comme nous déménagerons le week-end du 1er juin, les enfants vont être radiés de leur école actuelle au 31 mai. Cela veut dire que nous sommes obligés de faire une première déclaration d’IEF pour la fin de cette année scolaire (juin et début juillet) car sinon les enfants n’auront pas de statut pendant cette période. J’ai donc appelé le rectorat de Toulouse qui m’a dit de leur faire parvenir maxi début juin un courrier les informant de notre décision de les instruire en famille jusqu’aux grandes vacances. Le même courrier devra être envoyé à la mairie de notre domicile pour les en informer également. Dans ce courrier, la personne du rectorat m’a demandé de préciser le motif de notre choix d’IEF ainsi que nos dates de voyage afin de ne pas être embêtés par les contrôles (car oui, c’est réglementé et donc contrôlé).

 

A compter de septembre, nous serons domiciliés fiscalement chez une personne de notre famille dans un autre département. Nous devrons donc refaire les 2 mêmes courriers au nouveau rectorat et à la mairie de notre foyer fiscale afin de les prévenir à leur tour de notre choix d’instruction pour les enfants. Quand j’ai appelé ce nouveau rectorat, la personne était plus fermée que celle de Toulouse et m’a dit que c’était au bon vouloir du directeur académique d’accepter notre décision. Mais je sais que, quoiqu’il en soit, c’est un droit que nous avons. A partir du moment où nous pouvons justifier l’instruction de nos enfants, ils ne peuvent pas nous le refuser. Nous sommes susceptibles de recevoir une demande de contrôle durant l’année scolaire à laquelle nous répondrons tout simplement que nous sommes à l’étranger et qu’ils peuvent donc venir nous contrôler au bout du monde s’ils le souhaitent !

Au retour, comme nous ne savons pas encore dans quel département nous allons vivre, nous ferons les démarches une fois rentrés auprès du nouveau rectorat dont nous dépendrons. C’est beaucoup d’administratif mais c’est important de tout faire dans les règles pour ne pas être embêtés et pour que nos enfants puissent réintégrer une école à leur niveau « normal » au retour.

Malgré tout cela, l’école en voyage est une partie qui, pour le moment, ne me stresse pas trop ! Pourtant, quand je lis les blogs des familles ou échange avec des parents en voyage, c’est LA « bête noire » de tout le monde ! Les parents s’arrachent les cheveux et les enfants se permettent des remarques qu’ils n’oseraient pas faire à leurs enseignants. Et puis, prof, c’est un métier et ce n’est pas le nôtre ! Instruire ses propres enfants n’est pas si simple… Mais malgré tout cela, peut-être naïvement, je reste confiante. J’espère que mon expérience d’AVS m’aidera avec nos loulous !!

IMG_5837 copie

Concrètement, nous ferons évidemment travailler nos enfants mais nous estimons aussi qu’ils apprendront énormément de choses pendant ce voyage qu’ils n’auraient jamais eu la chance de découvrir sur les bancs de l’école. Du coup, nous voulons aussi les instruire différemment. L’école de la vie, les rencontres, les découvertes, les expériences, etc… Cette année devrait être très riche ! Quand nous verrons des animaux, des volcans, des plantes, etc… Nous ferons des recherches liées à ce que nous découvrirons. Connaissant Martin qui est passionné par plein de choses et qui a besoin de tout comprendre, cet enseignement devrait bien lui correspondre. Quant à Louise, c’est une bonne élève, assez autonome donc j’ai confiance en elle.

A côté de cela, nous leur ferons essentiellement français et maths. Nous téléchargerons les cours gratuits de l’académie en ligne au fur et à mesure et prendrons en plus 2 livrets de français et de maths par enfant pour les faire travailler dans les aéroports, pendant les attentes mais aussi quand nous nous poserons un peu.

Pour les langues, nous leur apprendrons quelques mots afin qu’ils soient indépendants. Si nous allons au restaurant par exemple, nous aimerions qu’ils puissent commander eux mêmes leurs plats. Nous verrons dans la pratique mais c’est l’idée !

En attendant le départ, j’ai commencé à faire travailler un peu Martin pour qu’il apprenne à lire et à calculer. Je vous mets ici le matériel que j’utilise et qui lui correspond bien mais le plus important est de trouver la méthode la mieux adaptée à son enfant et surtout de ne pas le forcer.

Il a commencé à apprendre à lire avec la méthode des Alphas que nous avions également utilisée pour Louise. Désormais, on se sert de coffrets Montessori qui lui plaisent bien.

 

Concernant l’écriture, comme Martin est passionné par le dessin, il aime aussi écrire et prend vraiment plaisir à reproduire les lettres et les chiffres. On se sert à la fois des lettres rugueuses Montessori mais aussi des cours de l’académie en ligne et de graphisme trouvé sur Internet.

Pour les maths, nous avons opté pour la méthode de Singapour et des cubes que Martin adore. Cette méthode est vraiment sympa car très ludique dans son apprentissage.

Il apprend aussi la musique en faisant de la trompette et de l’éveil musical et sa prof de trompette nous a conseillé ce livret très bien fait pour que les jeunes enfants retiennent les notes.

Enfin, nous commençons aussi à lui apprendre quelques mots d’anglais.

 

Voilà pour la partie école ! Nous vous donnerons des nouvelles pratiques pendant le voyage en vous expliquant comment cela se passe concrètement.

Publié par

Nous sommes une famille franco-colombienne qui a tout vendu pour partir voyager autour du monde avec nos deux enfants. Nous allons parcourir les 5 continents en sacs à dos et van aménagé et on a trop hâte!!

2 commentaires sur « Qu’en est-il de l’école ? »

  1. De toute façon la meilleure école, c est la Vie!!!!!C est une avs qui le dit!!!!Tes loulous vont revenir riches et savants!!!! 🤓Et raconteront à leurs petits copains 👨‍🎓et petites copines 👩‍🎓tout ce qu ils ont vu, découvert, vécu…🤹‍♂️ 🗺 🤹‍♀️Vive Chaloumar 🌐🌍🌐Raconte nous encore!!! Big bisouxxxx Marie Jo 

    Envoyé depuis mon smartphone Samsung Galaxy.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s